Partagez | .
 

 Diane Abbeider

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

MessageSujet: Diane Abbeider   Jeu 20 Déc - 3:21

Diane Abbeider


slogan slogan


“ Etat-Civil ”

Date de naissance, Âge : 3 octobre 2223, 25 ans
Origine : Sa mère était bérylloise, son père un natif d'Amaranth. Quant à elle, elle n'a jamais été en dehors de l'empire.
Sexualité : Autant dire qu'elle ne se soucie pas vraiment de ça pour le moment. Et puis au pire, on s'en ficherait pas un peu ?
Rang social : Le peuple. Sans aisances particulières, sans misère non plus.
Fonction : Un peu de tout et beaucoup de rien. Du moment qu'à la fin il lui reste assez d'argent pour vivre correctement.
Spécialisation : Pas de spécialisation en particulier.

Avis politique : Pro, anti, contre la guerre. Ce genre de chose.
Accepteriez-vous de subir des expériences pour obtenir un don ?
Ça ne l'intéresse pas vraiment. Elle a toujours vécu sans don, elle n'en a pas souffert et s'est débrouillée jusqu'à présent. Elle n'éprouve pas de besoin à cet endroit, pas d'envie à l'égard des dotés. Et quand bien même ce serait le cas, comment savoir si ça ne serait pas pire après ? Après tout, un don peut tout aussi bien être une bénédiction qu'un handicap.
Enfin les gens changent, et peut-être que son avis changera aussi d'ici quelques années, ça non plus on ne peut pas savoir.
Caractère :

▲▼ Enjouée • Déterminée • Conciliante • Indépendante • Sociable • Intuitive • Tolérante • Extravertie

▲▼ Têtue • Bavarde • Franche • Fantaisiste • Désinvolte • Indécise

▲▼ Impulsive • Influençable • Impatiente • Profiteuse • Rancunnière

“ Histoire ”


C’est une grande rêveuse, la petite Diane, et puis un peu artiste sur les bords aussi parfois. Elle voudrait pouvoir vivre de ses peintures, mais reste suffisamment lucide pour savoir qu’à moins d’un miracle ça ne sera jamais possible. Aucune importance, lui rétorque son éternel optimisme, ne suffit-il pas de se faire plaisir après tout ? Alors elle continue, elle entretient son espoir, mais elle n’oublie pas de faire d’autres choses à côté parce qu’elle sait que l’espoir, ça ne nourrit pas son homme, et qu’elle ne peut pas décemment vivre aux dépends de son père sans apporter un petit quelque chose en retour.
25 ans et toujours sous le toit familial, ça vous semble exagéré ? Pas pour elle. Quand on ne roule pas sur l’or, il faut savoir se serrer les coudes. Son père trimant dur pour garder ses quatre murs et son toit, la solitude n’est pas la compagne idéale. Point de femme pour l’accueillir à la fin de ses journées, elle est partie il y a des années de ça déjà. Où, comment et pourquoi, ça Diane ne le sait pas. Juste « partie ». Et peu importe le nombre de fois qu’elle a pu interroger son père sur le sujet, elle a invariablement obtenue cette réponse, « partie », et lui qui devenait aussi causant qu’un mur juste après. Si ça a pu exaspérer la jeune femme un temps, attisant sa curiosité comme un pot de miel attire les fourmis, elle s’y est faite à présent. De la figure maternelle, elle ne conserve plus grand souvenir, un parfum, une trace de rire, de vagues sensations et puis plus rien.
De toute manière, elle a appris à vivre sans, alors ce n’est pas le drame de sa vie. Sans compter que son père a toujours eu de l’affection pour deux, véritable papa gâteau à ses heures perdues et même à celles qui ne le sont pas. Peut-être pas la compagnie la plus joyeuse qui soit, il n’est pas du genre ouvert et vaguement handicapé sentimental sur les bords mais qu’importe ? Ça reste son père.

Et puis il y a Jason, aussi. Jason, c’est son frère… ou presque. Véritable terreur des bacs à sable, pile énergique sur pattes et simple mioche de sept ans quand il s’ennuie, Jason vivait dans la rue avant d’atterrir ici. Comment il subsistait avant, s’il avait de la famille, mystères irrésolus pour l’instant.
Questionné sur le sujet, le gamin a toujours inventé une histoire différente jusqu’à ce qu’on se lasse de le lui demander et s’il y a bien deux points sur lesquels tout le monde a fini par s’accorder, c’est qu’il ne semble pas tenir à retrouver quiconque et que personne n’a cherché à le retrouver lui.
Alors Jason est resté.
Jason c’est une bouche de plus à nourrir, mais c’est aussi un môme adorable, impossible de ne pas l’aimer. Alors pour lui Diane met les bouchées doubles, ici elle travaille dans un petit bar, là elle va livrer des paquets, entre les deux sa main se glisse malencontreusement dans la poche d’un homme à l’apparence aisée et récupère un portefeuille, ou soustrait à la vigilance d’un marchand quelques fruits sur un étalage, une baguette de pain encore chaude, deux-trois babioles non dénuées d’intérêt. L’honnêteté n’est pas le premier moyen de survie dans les bas quartiers d’Amaranth. Et Diane, ces quartiers, elle les connaît comme sa poche, rien d’étonnant jusque là puisqu’elle a grandi dedans. Qu’on la prenne la main dans le sac et il ne lui est pas difficile de s’échapper… la plupart du temps, bon, personne n’est parfait après tout et ça lui est arrivé plus qu’à son tour de se trouver dans la merde par sa faute. Mais le bon côté dans tout ça, c’est que ça l’a rendu débrouillarde : elle a vite compris que l’expérience et l’habilité ne s’acquéraient pas en un claquement de doigts.


“ Petits plus ”


Petite case de complément ^^
Elle peut être utilisée comme bon vous semble, pour ajouter ce qui n'a pu être mis dans votre fiche. Comme des signes particuliers, des possession, toussa toussa. M'voyez ?

“ hfjtyrugd ”


Âge : Le même que Diane. Moins quelques années.
Avatar : J'ai le droit de dire que je sais pas ? Non parce que... je sais pas.
Comment t'es tombé ici ? Ou plutôt : comment vous êtes tombés sur moi ?
T'as trouvé le code ?
Quelque chose à rajouter ?
Des icons à créditer ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Diane Abbeider   Jeu 20 Déc - 17:58

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Diane Abbeider

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Arrivée de Diane de Talensac
» Mariage d'Alaynia et Madfly
» Le cerf
» Un faux charles est parmis nous !
» Jeu en semi-aveugle!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
shlagevuk :: Archives :: Cadavres et personnages en cours-